.: Le Coléo de Bergerac :.

Le Coléo, toute l'actualité de Bergerac et au-delà !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Découverte d'un fruit du Périgord: la Noix

Aller en bas 
AuteurMessage
azkaban2
Journaliste
avatar

Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 05/06/2007

MessageSujet: Découverte d'un fruit du Périgord: la Noix   Sam 30 Juin - 15:03

La Noix



Cette semaine, découverte d'un fruit qui fait partie de notre vie quotidienne en Périgord. La noix.

La noix est un fruit charnu. Elle est produite par le noyer, originaire d'Europe.
Sur le plan botanique, le fruit du noyer est une drupe, fruit charnu à noyau, dont la partie charnue, le brou, est inconsommable. La noix est en fait le noyau sec de cette drupe.

La noix se présente sous forme d'une coquille, ou coque, qui est l'endocarpe lignifié. Cette coque qui mesure de quatre à cinq cm de long sur trois à quatre cm de large, se sépare en deux et présente à son sommet un mucron plus ou moins accentué.
L'amande se compose de deux cerneaux présentant des circonvolutions qui font penser au cerveau humain, séparés par une fine membrane appelée le mésocarpe.
Un cultivateur de noix s'appelle un nuciculteur.


Valeur nutritive

Sur le plan diététique, ce fruit est intéressant il apporte avec le magnésium et les fibres des facteurs protecteurs.


Principales variétés

• la noix de Grenoble , variétés franquette, mayette et parisienne, terroir réparti dans les départements de l'Isère, de la Drôme et de la Savoie ;
• la noix du Périgord, variétés Corne, franquette, grandjean et marbot, terroir réparti dans les départements de la Dordogne, du Lot, de la Corrèze et de la Charente.
Il existe également des variétés réputées pour leur précocité (Ronde de Montignac) ou pour leur grosse taille : Bijou, Gourlande, Glady, Gibbeuse, Jauge et la Cocarde des Cévennes


Utilisation

La noix est une drupe dont le péricarpe n'est pas comestible
La partie charnue autour de la coquille émet un jus qui tache, utilisé en teinturerie : le brou de noix.
Les noix fraîches ou sèches peuvent se consommer directement comme fruits secs. On les casse à l'aide d'un casse-noix.
Les cerneaux sont utilisés en cuisine (décoration de salades), et en pâtisserie (tartes, gâteaux).
On peut également préparer de la confiture de noix. Les noix entrent également dans la composition de divers produits : pain aux noix, fromage aux noix, miel au noix, confiserie, charcuterie, liqueur, apéritif...
On extrait aussi par pression de l'huile de noix, pour 36 kg de noix décortiquées on obtient vingt litres d'huile. C'est une huile de qualité mais qui vieillit mal car elle a tendance à rancir, trois grains de gros sel dans la bouteille permettent une meilleure conservation.
Les tourteaux, résidus de la pression, peuvent servir de nourriture pour les animaux.
On fait aussi du vin de noix.
Les coquilles peuvent servir de combustible.
Truc : Les noix ont tendance à rancir rapidement, il est donc inutile d'en faire trop grande provision. Si vous les achetez fraîches, il faut les consommez au cours des semaines suivant l'achat.

Il est possible de les conserver un à deux ans en cagette sur du papier journal dans un endroit sec et aéré, à condition de les avoir ramassées dès leur chute de l'arbre et brassées régulièrement pendant la période de séchage.

Langage

On dit aussi
* une noix pour désigner une quantité de la taille d'une noix : une noix de beurre.
* « À la noix » est une expression qui a un sens péjoratif, pour quelque chose de peu de qualité ou de peu de valeur.
Les noix, pour les testicules... Laughing

Az pour le Coléo Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Découverte d'un fruit du Périgord: la Noix
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Coopération judiciaire (Périgord-Angoumois)
» Comté du Périgord-Angoumois [Coopération Judiciaire]
» Comté du Périgord et de l'Angoumois
» Périgord-Angoumois
» Périgord Angoumois (R.F.) (Informations et Traités)...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
.: Le Coléo de Bergerac :. :: Le Coléo :: Le Coléo N°7 du 1er juillet 1455-
Sauter vers: